Retour
Previous Next

L’Archidiocèse de Gatineau annonce des accords de principe avec les Servantes de Jésus-Marie et la fabrique de la paroisse Saint-Matthieu

Publié le : 2017-10-03 a 00h00 | Catégorie : Communiqué

 

L’Archidiocèse de Gatineau annonce des accords de principe avec les Servantes de Jésus-Marie et la fabrique de la paroisse Saint-Matthieu

 

Gatineau, Québec  2 octobre 2017

I

Les Servantes de Jésus-Marie et l’archidiocèse de Gatineau sont heureux d’annoncer qu’ils ont conclu une entente de principe qui permettra aux Servantes de se relocaliser au 180, boulevard Mont-Bleu, à Gatineau, actuel Centre diocésain. L’archidiocèse vendra le terrain et l’édifice aux Servantes à la valeur marchande. La construction d’une nouvelle aile qui servira d’infirmerie pour les sœurs plus âgées ou malades commencera au printemps.

On se rappellera que le 25 novembre 2016, la Commission de la capitale nationale (CCN) et la Congrégation des Servantes de Jésus-Marie annonçaient avoir conclu une entente concernant le couvent situé au 210, rue Laurier, à Gatineau. La décision de vendre l’édifice était rendue nécessaire. L’absence de vocation, le vieillissement et la diminution du nombre de religieuses ont eu pour conséquence la fermeture progressive, au cours des dernières années, des autres couvents que la congrégation avait fondés ailleurs au Québec.

 

II

Par ailleurs, l’archidiocèse de Gatineau et la fabrique de la paroisse Saint-Matthieu dans le secteur Limbour de Gatineau sont près de signer une entente qui verra le 69, rue de Provence devenir propriété de l’archidiocèse. En retour, l’archidiocèse permettra à la paroisse de continuer à se servir de l’église pour le culte, tout en assurant les espaces de bureau nécessaires pour la vie paroissiale. Une nouvelle aile sera aménagée pour y loger l’équipe diocésaine ainsi que la dizaine d’organismes communautaires qui occupent présentement des bureaux au 180, boulevard Mont-Bleu. La construction de cette aile commencera également au printemps.

Pour Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, ce projet de relocalisation permettra à l’archidiocèse de se doter de locaux aptes à devenir un lieu privilégié de rassemblement, de formation, de dynamisme et de synergie pour l’ensemble des paroisses, des organismes communautaires et des membres de la communauté. Ce projet innovateur de partenariat entre la paroisse Saint-Matthieu et l’archidiocèse démontre l’intérêt d’explorer de nouveaux types de partenariats pour toutes les paroisses de la région.

 

III

Ces projets de relocalisation avaient été annoncés dans deux communiqués publiés antérieurement, alors qu’ils n’étaient que des souhaits. Aujourd’hui, ces souhaits se concrétisent. Bientôt, lorsque quelques conditions typiques de la vente de propriétés auront été remplies, ces ententes de principe deviendront officielles. À ce moment-là, l’archidiocèse de Gatineau, les Servantes de Jésus-Marie et la fabrique de la paroisse Saint-Matthieu seront capables de fournir des précisions additionnelles quant aux ententes et pourront dévoiler les plans d’aménagement tant du 180, boulevard Mont-Bleu que du 69, rue de Provence.

 

-30-

 

† Paul-André Durocher

Archevêque de Gatineau