Retour
Previous Next

Une exhortation adaptée au Québec, croient deux évêques

Publié le : 2016-04-08 a 13h55 | Catégorie : Actualité, Diocèse

«Le document parle d’éclairer les consciences, pas de les remplacer! Si on avait eu ce mot d’ordre au Québec dans les années 1930-40, ça nous aurait sauvé bien des problèmes comme Église», reconnait-il.

Mgr Durocher est particulièrement frappé par la réflexion du pape au chapitre 4 de l’exhortation, alors qu’il aborde l’amour conjugal. Dans la foulée d’un synode, il revient au pape de décider des suites à donner au rapport final des évêques. Or dans ce cas précis, François est allé au-delà de ce qui lui avait été remis. Ce chapitre propose une introspection psychologique des époux à partir de la Première Lettre aux Corinthiens. Parfois poétique, jamais un texte pontifical ne s'était avancé aussi loin dans les émotions des conjoints.

Pour lire la suite, clique ici