Qui est Dieu?

Qui est le Dieu de Jésus?

 

Commençons par voir qui est Jésus.

 

Quelques faits :

Il a vécu il y a deux mille ans au Moyen Orient, en Palestine.
Il est Juif, à une époque où les Juifs sont sous occupation romaine.
Il vient d’un milieu humble, il n’est n’apppartient à aucune élite, ni religieuse, ni intellectuelle, ni aristocratique.
Adulte mûr, il fréquente un mouvement de renouveau spirituel et participe à un rituel de conversion : une plongée dans l’eau, un ‘baptême’.
Il se met alors à se promener sur les chemins de la Palestine en annonçant que Dieu va bientôt intervenir dans l’histoire pour instaurer son ‘Règne’.
Il accomplit des gestes étonnants, surtout des guérisons, qui intriguent et font accourir les foules.
Un noyau de personnes (les apôtres) le suit en partageant sa vie.
Après quelques années de prédication, il suscite la crainte des autorités religieuses (le leadership juif) et civiles (le leadership romain).
L’opposition s’organise, au point où il est arrêté et condamné pour sédition
Les Romains le mettent à mort par crucifixion.
Quelques jours plus tard, ses amis disent qu’il est toujours vivant, qu’il est ‘ressuscité’.

 

C’est cette dernière phrase qui vient tout bousculer. Car s’il est vrai qu’étant mort, Jésus est redevenu vivant, ça change tout. Surtout que ses amis disent que cette vie est fulgurante, illimitée, mystérieuse. Ce qu’ils annoncent est tellement improbable, pourquoi les écouter ?

 

Première raison de les écouter : la transformation qu’ils ont subie entre le moment de sa mort et le moment où ils se mettent à annoncer sa résurrection. Dans quelques jours, ils sont passés d’une profonde déception, d’un découragement radical, de la peur et de la tristesse, du repli et de la solitude... à la joie, à la confiance sans borne, à l’énergie, à la communion et à la mission. Comment expliquer cette transformation? Ils disent que Jésus est ressuscité. Si c’est vrai, on comprend ce changement.

 

Deuxième raison de les écouter : leur consécration totale à l’annonce de cette nouvelle extraordinaire. En effet, à partir de ce moment-là, ces apôtres vont tout donner, tout faire pour que les autres croient que Jésus est ressuscité. Ils n’auront aucun moyen spécial : ni argent, ni armes, ni système, ni influence.  Ils quitteront leur pays, ils seront critiqués, arrêtés, torturés, mis à mort... Et pourtant, ils n’abandonnent pas. Cette constance pendant des décennies à travers toutes sortes d’épreuves, ne témoigne-t-elle pas de la vérité de leur conviction?

 

Troisième raison de les écouter : la naissance de nombreuses communautés qui se réclament de cette bonne nouvelle, qui se racontent les histoires de Jésus, qui commencent à rédiger ses enseignements, qui changent leurs vies pour suivre son exemple. Et ce, malgré le manque de reconnaissance, de statut ou de considération. Au contraire, on se moquera d’eux, on les persécutera, on cherchera à les détruire. Que dans de telles conditions, l’Évangile se répande de par le monde, ne serait-ce pas un signe que Dieu est mêlé à tout cela?

 

Pour ces raisons, il vaut la peine d’écouter ce qu’ont à dire les apôtres au sujet de Jésus. Et que disent-ils de lui?

 

Que son enseignement vient de Dieu et qu’il faut changer sa vie pour la mettre en œuvre.
Que ses miracles sont des signes que Dieu vient dans nos vies, dans notre monde, pour y apporter sa guérison, sa justice, sa joie.
Que dans sa mort et sa résurrection, Dieu accomplissait une œuvre unique dans l’histoire du monde, œuvre change la relation du monde avec Dieu.
Que Jésus lui-même vient de Dieu, qu’il en est le prophète, la Parole, le Fils unique.
Que Jésus encore aujourd’hui envoie son Esprit dans le monde et dans nos vis pour nous unir à lui et nous faire vivre de sa vie.

 

Mais quel est cet Esprit que Jésus envoie dans le monde?

 

Allons voir.